Monorailcat

D-Link DE-620 PE-EPP

icon 29/03/2016

Hardware
D-Link DE-620
La carte est assez simple avec un routage très compact, avec deux buffers TTL 74ALS245 pour le port parallèle, un ASIC custom noté DL3520S (D-Link).
D-Link DE-620 bottom
L'ASIC addresse directement sa mémoire cache (32k x 8bit, 70ns), une eeprom SPI de 128bits (93C46) pour sauvegarder l'adresse MAC et les réglages permanents.
Le bus entre l'ASIC et le contrôleur MAU et RJ45 (AT&T T7213) est isolé par un transformateur d'impulsions.
Le contrôleur MAU -> Coaxial (Myson MTD493V) est relié directement au bus MAU du chip AT&T, mais le port RJ45 est relié au chip AT&T par un autre transformateur d'impulsions.
D-Link DE-620 top

L'alim est commandée par un chip "universel" LT1172 avec un transformateur, qui permet de fournir du +9V et du +5V à partir d'une unique alimentation (12V externe, le port parallèle ne fournit pas de courant).

Compilation du driver pour Linux
Le driver de620 est bien caché et n'est pas compilé par défaut, mais on peut facilement le rajouter.

Avec Debian Squeeze, on va installer les sources et les kernel-headers qui correspondent à notre noyau apt-get install linux-source-$(uname -r |awk -F "-" '{print $1}') linux-headers-$(uname -r)

Une fois tout copié, on va extraire les sources dans le dossier /usr/src/, et préparer le noyau à être installé.
GCC, make et libncurses-dev (dans la même version que celle qui a servi à compiler le noyau) sont nécessaires.
On va commencer dans le dossier contenant les sources du noyau en préparant le noyau :
$ cd /usr/src/linux-image-$(uname -r |awk -F "-" '{print $1}')
$ cp ../linux-headers-$(uname -r)/Module.symvers .
$ cp /boot/config-$(uname -r) .config
$ make prepare
$ make scripts
$ make menuconfig

Dans l'interface menuconfig, il va falloir vérifier que le port parallèle est bien activé CONFIG_PARPORT=m et activer les cartes réseaux (Device Drivers ---> Network device support ---> Ethernet (10 or 100Mbit) ---> Pocket and portable adapters, D-link DE600 & D-link DE620 pocket adapter support)
Si la machine est lente, il est conseillé de retirer le maximum de modules (uniquement réseau, la compilation des autres sera évitée).
D-Link DE-620 driver compilation

On peut vérifier que les modules vont bien être compilés :
$ grep CONFIG_DE6.0 .config
CONFIG_DE600=m
CONFIG_DE620=m


Il ne reste plus qu'à compiler :
$ cd drivers/net/
$ make -C ../../ M=($pwd) modules

Seulement les drivers relatifs au réseau seront recompilés (quasi uniquement DE600 et DE620).
Une fois la compilation et l'édition de liens terminées, on va pouvoir copier les modules
# cp de6?0.ko /lib/modules/$(uname -r)/kernel/drivers/net/
# depmod -a

Depmod permet de mettre à jour la liste des modules chargeables par modprobe.

Utilisation
Avec le driver installé, il ne reste qu'a le charger, configurer la carte réseau, puis l'utiliser.
# modprobe de620
D-Link DE-620 pocket adapter, Ethernet Address: 00:80:c8:xx:xx:xx (32k RAM, UTP)


Dans mon cas, l'interface est reconnue comme eth1, et on peut la régler avec une adresse IP statique avec ifconfig ou bien en dynamique (dhclient est installé par défaut avec Debian).
On peut rapidement tester avec les commandes ping, route, nslookup et arp que tout fonctionne correctement.

Performances
Pour tester sans être dérangé par d'autres facteurs, je branche un PC de test directement sur la carte PE-EPP avec un câble RJ45. Il n'y a que deux machines sur le réseau.
iperf est un outil prévu pour mesurer la bande passante de réseaux, parfaitement adapté à ce cas. J'ai testé en alternant les modes client et serveur, pour mesurer le débit montant et descendant.


[ 3] local 192.168.10.1 port 50051 connected with 192.168.10.2 port 5001
[ 3] 0.0-10.0 sec 2.19 MBytes 1.83 Mbits/sec
[ 5] local 192.168.10.1 port 5001 connected with 192.168.10.2 port 49470
[ 5] 0.0-15.6 sec 2.00 MBytes 1.07 Mbits/sec

[ 4] local 192.168.10.2 port 49468 connected with 192.168.10.1 port 5001
[ 4] 0.0-10.0 sec 1.88 MBytes 1.57 Mbits/sec
[ 5] local 192.168.10.2 port 5001 connected with 192.168.10.1 port 50051
[ 5] 0.0-10.8 sec 2.19 MBytes 1.70 Mbits/sec


Avec plusieurs tests, on a bien 1~1.5Mbit/s en réception et 1.5~1.8Mbit/s en émission, avec une charge CPU élevée.
Ce débit peut paraître lent devant les 10Mbit/s de l'ethernet, mais il ne faut pas oublier que le port parallèle ne dépasse pas 200kio/s en mode SPP, ce qui est cohérent. Il est possible que mon port parallèle et son driver ne fonctionnent pas en mode EPP (2Mio/s maximum et accès DMA).

Note
Plusieurs fois pendant les benchmarks, la carte a arrêté de fonctionner et le noyau a affiché eth1: transmit timed out, network cable problem?. La carte refonctionne après un rechargement de driver (ifconfig eth1 down; rmmod de620; modprobe de620; ifconfig eth1 192.168.10.1).

DOS
Un driver est fourni pour DOS, Windows 3.1 et OS/2, mais DOS n'est pas vraiment pratique.

Références

icon Tags de l'article : , ,

Comments are closed

icon Flux RSS des commentaires de cet article

Comments are closed for this entry.