Monorailcat

Upgrade de mémoire graphique

icon 15/09/2015

Sur d'anciennes cartes graphiques, la définition et la profondeur de couleur sont limitées par la quantité de mémoire :
H*V*bpp/8 : avec 1Mio de VRAM, en 256 couleurs, on ne peut afficher que du 1024*768
Avec 2Mio, on peut théoriquement arriver à 1600*1200 en 256 couleurs, ou 1024*768 en 64k couleurs.

S3 Vision 864
Mais les cartes de cette génération contenait souvent des sockets pour ajouter de la mémoire, et lorsqu'il n'y a pas de socket, il y a souvent des empreintes pour souder les puces de RAM.

Mémoire d'origine : Micron MT 4C16270DJ-7
  • Boitier : SOJ 40 pins (JEDEC)
  • Organisation : 256k x 16bits
  • Tension d'alimentation : 5V
  • Temps d'accès : 70ns

Mémoire rajoutée : Samsung/SEC KM416C256D-6
  • Boitier : SOJ 40 pins (JEDEC)
  • Organisation : 256k x 16bits
  • Tension d'alimentation : 5V
  • Temps d'accès : 60ns

Il faut vérifier que la mémoire ait le même boitier, la même organisation et la même tension d'alimentation, au risque d'un non-fonctionnement, ou d'une destruction de la ram ou de la carte graphique.

VRAM upgrade

Si la mémoire ajoutée est plus lente que la mémoire d'origine, on prend le risque d'erreurs d'écriture et de lecture (la mémoire EDO est souvent deux fois plus rapide que la mémoire Fast Page). Mais normalement les problèmes doivent arriver uniquement quand on utilise la mémoire rajoutée (il ne devrait y avoir aucun problèmes en console, dans le BIOS ou avec DOS).

1MB vs 2MB

La mémoire de ce type est difficilement trouvable en puce nues. Par contre il est possible de la dessouder depuis des cartes graphiques ou des barrettes de mémoire (SIMM 32bits à 2 ou 4 puces/barrette).

icon Tags de l'article : ,

No comments

icon Flux RSS des commentaires de cet article

Notice : Your comment will be visible after approbation by the webmaster.